Flash Info Opievoy - Lettre d'information à nos maires partenaires - N°11 - Juin 2013

Actualités

Groupe
Conseil d'administration du 20 juin 2013

Le quorum étant atteint, le conseil d'administration a examiné et délibéré sur l'ensemble des points mis à l'ordre du jour. Ainsi, a été approuvé à l'unanimité des votes :

  • le rapport de gestion sur l'exercice 2012,
  • le compte financier 2012,
  • le plan stratégique de patrimoine du groupe Opievoy (2013-2018),
  • le plan à moyen terme (révision 2013),
  • la modification du règlement intérieur du conseil d'administration.

L'ensemble des administrateurs a pris aussi connaissance du bilan social 2012, du rapport Egalités Femmes/Hommes 2012, du dispositif de mutualisation des fonds propres entre organismes Hlm mais aussi de la nouvelle charte d'engagement de qualité de service travaillée et validée par l'ensemble des parties prenantes (internes, agences, amicales, représentants des locataires).

Le conseil d'administration a tenu à saluer la qualité des dossiers et le bon travail réalisé par la direction générale et les collaborateurs de l'Office.


Comptes financiers 2012

La situation financière de l’Opievoy est saine. La Banque de France a renouvelé sa note B3+ pour la seconde année consécutive, ce qui souligne une forte capacité à honorer les engagements de l’Office à trois ans. Un audit a été réalisé par la fédération nationale des OPH mettant en évidence un taux d'endettement inférieur à la moyenne de 29,7% des loyers en 2011 contre 34,5% pour les OPH de la région. De même, il montre que l’Opievoy possède une capacité d’autofinancement supérieure à la moyenne des offices avec 10,4% des loyers en 2011 contre 8,1% pour l’ensemble des OPH de la région. De plus, dans son rapport de contrôle, la CRC d’Ile-de-France relève que la situation financière de l’Opievoy est saine. Retrouvez les principaux résultats de l’Office de l’année passée en parcourant la synthèse du rapport de gestion de l’exercice 2012.


Rapport d’activité et de développement durable 2012

Le rapport d’activité et de développement durable 2012 est paru début juillet. Il retrace et synthétise l’action de l’Opievoy tant à travers ses résultats financiers que des actions menées tout au long de l’année.

Ainsi on apprend qu’en 2012, l’Opievoy a obtenu la note de « B3+ » par la Banque de France, la note « B » indiquant que l’Office a réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 150 M€ et « 3+ » signifiant qu’il dispose d’une très forte capacité à honorer nos engagements financiers. Gérant près de 50 000 logements implantés dans 191 communes, le groupe a livré en 2012, 375 logements neufs et 2760 logements réhabilités. 2 056 autres logements sont en cours de construction dont 842 en résidences étudiants et sociales.

L’Office poursuit également ses engagements en faveur du développement durable et solidaire en développant l’accompagnement social pour ses locataires, notamment dans les quartiers en difficulté, et en valorisant et renforçant les compétences de ses collaborateurs.


Consulter le Rapport d'activité 2012

L'Opievoy poursuit son activité avec rigueur et conviction

Lors du bureau du conseil d'administration qui s'est tenu le 20 juin dernier, les administrateurs, vice-présidents et président ont voté à l'unanimité les délibérations suivantes présentées par son directeur général Serge Aguilar :

  • construction de 33 logements collectifs aux Clayes-sous-Bois (78)
  • réhabilitation de 80 logements à Rambouillet (78)
  • acquisition en VEFA de 22 logements et de 8 logements en usufruit locatif social à Igny (91)
  • acquisition en VEFA de 66 logements à Palaiseau (91) et 6 logements à Marolles-en-Hurepoix (91)
  • réhabilitation de 508 logements et résidentialistation de 168 logements à Grigny (91)
  • construction de 33 logements sociaux à Boissy-Saint-Léger (94)
  • acquisition d'une résidence intergénérationnelle à Saint-Prix (95)
  • réhabilitation de 97 logements à Eaubonne (95)
  • résidentialisation de la résidence Jules Ferry à Eaubonne (95)

Le président Romain Colas a tenu à informer l'ensemble des élus locaux concernés que, par ces délibérations, le bureau du conseil d'administration de l'Opievoy a autorisé à l'unanimité le démarrage de ces travaux permettant ainsi à l'Office de poursuivre sa mission de bailleur/constructeur leader en Ile-de-France. .


Indicateurs de performance de l’Office

Chaque mois, l’Opievoy édite ses indicateurs de performance tant en termes de gestion locative que de patrimoine. Ce tableau de bord présenté et commenté à chaque comité de direction, met en évidence les résultats de l’Office par mois et les met en regard des objectifs fixés en début d’année. Les chiffres clés des années précédentes sont également indiqués pour une meilleure lisibilité de la performance du travail effectué. Source d’informations essentielles, on découvre notamment dans ce tableau que les efforts réalisés par l’Office au niveau des impayés sont extrêmement productifs avec un taux qui ne cesse de diminuer. Il en va de même pour la vacance de ses logements. Par ailleurs, les nombres de logements réceptionnés et mis en service à quasi mi-année, s’avèrent être dès à présent supérieurs aux années précédentes. Un résultat qui ne cesse de s’améliorer conformément aux objectifs de l’Office et qui se situe dans les standards de la profession.


Patrimoine
Inauguration des commerces de la ZAC de la Noé à Chanteloup-les-Vignes (78)

De g. à dr. : M. Zelif représentant l’amicale des locataires, Marwa Ablouh, adjointe au maire chargée de la culture, de l’animation, de l’insertion et de l’intégration, Jérôme Bonneau, adjoint au maire chargé du sport, Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes, Fabrice Levi, directeur du développement et renouvellements urbains et des programmes européens à l’EPAMSA, Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy, Nourredine Liaoui, conseiller municipal et Pierre Gaillard, adjoint au maire chargé de l’administration générale, de la sécurité, et des activités commerciales.

Le 24 mai dernier s’est déroulée l’inauguration des commerces de la rue des pierreuses à Chanteloup-les-Vignes (78). Acteur engagé du quartier de la Noé, l’Opievoy a investi plus de 63 millions d’euros dans la réhabilitation du site et redynamise le secteur par la création de 8 locaux commerciaux. Après le traditionnel coupé de ruban, Arnaud Richard, député des Yvelines, Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes, Pierre Gaillard, adjoint au maire chargé de l’administration générale, de la sécurité, et des activités commerciales, et Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy, ont effectué une visite de l’ensemble des commerces de la rue (boucherie, épicerie, boulangerie, coiffeur, restaurants et salon de thé) tout en dégustant leurs spécialités culinaires. Ils étaient accompagnés par Serge Dubreuil, directeur du développement et de la construction de l’Opievoy, Véronique Perrod, directrice territoriale ouest et Jean-Jacques Lambert, directeur de l’agence de Mantes-la-Jolie. A l’occasion de son discours, Serge Aguilar a confirmé son engagement en faveur de l’amélioration du cadre de vie et de la redynamisation du quartier.


Voyage d'études à Lyon : à la découverte des murs peints

Fresque murale dans les quartiers sur grand Lyon. Crédit photo : Opievoy/Christelle Diquero

Invitée par CitéCréation, leader mondial des murs peints, une délégation du pôle développement du patrimoine et du pôle gestion, habitat et territoires de l’Opievoy conduite par Christophe Foy, directeur général adjoint, s’est rendue à Lyon (69) le 27 mai dernier afin de découvrir une fresque murale. Accompagnés par plusieurs élus de la ville de Plaisir (78) dont Joséphine Kollmannsberger, maire de Plaisir, les équipes ont échangé autour d’un projet commun, la réalisation de telles fresques dans le quartier du Valibout. CitéCréation, société coopérative et participative est spécialisé depuis plus de 35 ans dans la conception et la réalisation de murs peints, notamment sur des bâtiments de logements sociaux. Sa particularité d’associer fortement les habitants à ces opérations marquantes, en fait un partenaire de choix, alliant qualité de réalisation et lien social. Par ce projet, l’Opievoy apportera une réponse concrète aux attentes du territoire et de la ville en améliorant le cadre de vie des habitants et en créant du lien. Notons également que le projet d'associer des habitants à la réalisation des fresques murales a été voté lors du bureau du conseil d'administration du 20 juin 2013.


Inauguration de l’agence de Sarcelles (95)

De g. à dr. : Olivier Callens, Serge Aguilar, Christiane Chauvet-Jacquet, Raoul Journo, Jean-Claude Poisson, Marie-Rose Matteoli, responsable gestion de l’agence de Sarcelles, et Didier Le Rouzic.

Dans le cadre de la réorganisation du réseau de proximité, l’agence de Sarcelles nécessitait un réaménagement de ses locaux. Installée sur deux niveaux, elle est désormais opérationnelle.

A cette occasion, une cérémonie d’inauguration suivie d’une visite des nouveaux locaux s’est tenue le 25 juin dernier à l’agence en présence d’Olivier Callens, directeur de l’agence de Sarcelles et Didier Le Rouzic, directeur territorial Sud. Etaient également présents Serge Aguilar, directeur général de l’Office, Raoul Journo, 1er vice-président du conseil d’administration de l’Opievoy, Christiane Chauvet-Jacquet, administratrice et Jean-Claude Poisson, administrateur.

Ce réaménagement est l’illustration de la mise en place par l’Office d’une nouvelle organisation de son réseau de proximité qui permettra d’offrir à ses locataires une meilleure qualité de service.

Coordonnées de l’agence :
Agence de Sarcelles
22, rue de l’Escouvrier
95200 Sarcelles
Tél. : 01 39 94 62 69
Fax : 01 34 19 20 81


Signature d’une convention de partenariat à Lagny-sur-Marne (77)

De g. à dr. : Magali Bonabeau, directrice de l’agence de Neuilly-sur-Marne, Didier Le Rouzic, Fernand Verdellet, Gérard Brunet, coordinateur Habitat et prestations de services, Loïc Romé et Sylvie Bonnin.

Depuis la fin de ses travaux de réhabilitation il y a près d’un an, le foyer pour jeunes travailleurs Henri Dunand à Lagny-sur-Marne (77) est géré par l’association Relais Jeunes 77. L’Opievoy, propriétaire du foyer, lui avait alors délivré un mandat de gestion temporaire. Le 26 juin dernier, ce mandat fut concrétisé par la signature d’une convention de partenariat de longue durée. Après une visite du foyer, Sylvie Bonnin, maire de Lagny-sur-Marne (77), Fernand Verdellet, président de Relais Jeunes 77 et maire adjoint de Coupvray (77), Loïc Romé, administrateur de l’Opievoy et Serge Aguilar, directeur général, sont intervenus au cours d’une cérémonie de présentation du partenariat à laquelle de nombreux acteurs locaux ont également pu assister. Et pour cause, cette convention est le fruit de la collaboration entre les parties prenantes de ce projet dans le but de définir une solution de gestion durable et adaptée pour ce foyer dont chacun s’accorde à reconnaître l’importance dans l’agglomération et le département.

Le foyer pour jeunes travailleurs Henri Dunand est composé de 141 chambres de type studettes constituées de blocs sanitaires et de kitchenettes. La structure compte également une salle polyvalente et des bureaux. Le foyer permet d’apporter une solution de logement temporaire, de quelques mois à 2 ans, destiné à un public de 18 à 30 ans en insertion professionnelle.


Inauguration de la nouvelle agence de Massy (91)

De g. à dr. : Vincent Delahaye, David Bodet, Claire Robillard, Jérôme Guedj, Serge Aguilar, Loïc Romé, Pierrick Bouteleux et Karine Marteau.

Dans le cadre de la réorganisation du réseau de proximité de l’Opievoy, l’agence de Massy a déménagé dans de nouveaux locaux. L’inauguration de cette nouvelle agence s’est tenue le 2 juillet dernier en présence de Jérôme Guedj, député et président du conseil général de l’Essonne, Hella Kribi-Rhomdane, conseillère régionale, Vincent Delahaye, sénateur-maire de Massy (91) et président de la communauté d’agglomération Europ’Essonne, Claire Robillard, maire de Palaiseau (91) et vice-présidente du conseil général de l’Essonne, Sonia Dahou, maire des Ulis, Jacques Lepeltier, adjoint au maire de Longjumeau (91) chargé de l’Urbanisme, de l’aménagement, des transports et des grands projets d’infrastructures, David Bodet, président de la CAPS et 1er adjoint au maire de Palaiseau (91) chargé de l’Espace public, Loïc Romé, administrateur de l’Opievoy, Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy, Pierrick Bouteleux, directeur territorial sud et Karine Marteau, directeur de l’agence de Massy. Plus spacieux, les nouveaux locaux accueillent d’ores et déjà l’ensemble du personnel de l’agence, soit plus de 50 personnes. Située dans un immeuble indépendant au 4 rue Galvani à Massy, l’agence dont les locaux ont été entièrement rénovés, est répartie sur 3 niveaux pour un ensemble de 560m² près de la gare de Massy-Palaiseau.

Nouvelles coordonnées de l’agence :
Agence de Massy
4, rue Galvani
91300 Massy
Tél. : 01 69 53 83 20
Fax : 01 69 53 83 39


Inauguration de la réhabilitation d’une résidence pour personnes âgées à Evry (91)

De g. à dr. : Serge Aguilar, Marianne Louis, Seymour Morsy, Francis Chouat, Romain Colas, Djamila Amara et René Di Piazza.

L’Opievoy a inauguré le mercredi 3 juillet, la réhabilitation de la résidence Rameau pour personnes âgées à Evry (91) en présence de Francis Chouat, maire d’Evry et président de la communauté d’agglomération Evry Centre, Marianne Louis, maire adjoint d’Evry et conseillère régionale, Seymour Morsy, préfet délégué à l’égalité des chances, René Di Piazza, président de la fondation Le Foyer des Cités Jardins, Djamila Amara, directrice de la résidence Rameau, Romain Colas, président du conseil d’administration de l’Opievoy, vice-président du conseil général de l’Essonne et maire de Boussy-Saint-Antoine (91) et Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy. Composée de 71 logements accueillant des personnes seniors autonomes, cette résidence intègre des services comme la restauration, l'animation ou encore le gardiennage. Les travaux de réhabilitation, portant sur les parties communes et la modernisation des logements, ont été réalisés en milieu occupé et ont nécessité un accompagnement de chaque instant des locataires par les équipes de l'Opievoy, rendu possible par la collaboration et la transversalité entre l'Office et le constructeur. Le bâtiment a également été résidentialisé grâce à la fermeture et le réaménagement des espaces extérieurs, assurant ainsi la tranquillité et le bien-être des résidents.


Inauguration d’une résidence au Plessis-Bouchard (95)

De g. à dr. : Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy, Gérard Lambert-Motte, maire du Plessis-Bouchard et conseiller général du Val-d’Oise et Jean-Luc Nevache, préfet du Val-d’Oise.

La nouvelle résidence de l’Opievoy, située au 1-28, allée des Noyers, s’intègre dans la création d’un quartier et d’une zone d’activité commerciale, initiée par la ville du Plessis-Bouchard et la Communauté d’agglomération Val-et-Forêt.

L’ensemble résidentiel, inauguré le 8 juillet dernier en présence de Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy, Gérard Lambert-Motte, maire du Plessis-Bouchard et conseiller général du Val-d’Oise et Jean-Luc Nevache, préfet du Val-d’Oise, comprend 54 logements locatifs sociaux, répartis en 20 maisons individuelles et deux bâtiments collectifs. Les logements bénéficient d’une loge gardien, de 84 places de stationnement et de nombreux jardins privatifs.

La résidence a été pensée pour permettre aux futurs habitants une cohabitation harmonieuse dans un tout nouveau quartier offrant de nombreux équipements publics. L’opération a obtenu la certification « Habitat et Environnement » et le label « Très Haute Performance Energétique », récompensant ainsi les performances des logements en matière de qualité environnementale, de confort et de réduction des charges. Le coût total de ce programme s'élève à 10 040 572 € TTC, soit 185 937 € par logement.


Inauguration d’une résidence étudiante à Noisy-le-Sec (93)

De g. à dr. : Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy et Laurent Rivoire, maire de Noisy-le-Sec, vice-président de la communauté d’agglomération Est Ensemble.

Soucieux de contribuer à résorber la crise du logement étudiant, l’Opievoy s’investit de plus en plus dans des projets de construction de résidences étudiantes. Après en avoir ouvert une à Créteil (232 logements) et à Massy (179 logements), l’office a inauguré, le 9 juillet, en présence de Serge Aguilar, directeur général de l’Opievoy et de Laurent Rivoire, maire de Noisy-le-Sec et vice-président de la communauté d’agglomération Est Ensemble, une nouvelle résidence étudiante à Noisy-le-Sec. Comprenant 130 logements répartis sur 5 étages, la résidence est composée de studios entièrement meublés et équipés, dont la superficie est comprise entre 18 et 30 m². Les futurs résidents disposeront également d’un espace commun ouvert sur une terrasse et un jardin, d’une laverie et de deux ascenseurs, rendant tous les logements accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un gardien sera affecté à la résidence afin d’en assurer la gestion quotidienne, et disposera d’un bureau d’accueil et d’un logement de fonction.


Gestion de proximité à Clichy-Sous-Bois (93)

Première étape de ce projet, le « diagnostic en marchant » permet d’identifier les améliorations à apporter.

Une visite s’est déroulée le 24 avril dans la résidence Albert Camus de Clichy-Sous-Bois (93). L’objectif de l’opération est le recensement par un « diagnostic en marchant » de l’ensemble des améliorations à apporter et des corrections à effectuer notamment au niveau des espaces extérieurs, de l’entretien des logements ou encore des parties communes. Réalisé en présence des élus locaux, de l’amicale des locataires, des collaborateurs et de la directrice de l’agence de Neuilly-sur-Marne, Magali Bonabeau, ce diagnostic a permis la création d’un plan d’actions correctives. L’exécution de ce plan d’actions sera alors contrôlée par un comité de suivi incluant la ville et des locataires. Cette innovation en matière de gestion de proximité permettra à l’Opievoy de mieux répondre aux attentes du territoire. De même, grâce à cela, l’office poursuivra son objectif, améliorer le cadre de vie des résidents tout en valorisant son parc social.


Création de jardins partagés à Corbeil-Essonnes (91)

Exemple de jardin partagé du quartier Pasteur à Sarcelles (95).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Dans le cadre du projet « un autre regard sur nos quartiers » mené par le service d’Ingénierie Sociale, l’Opievoy a lancé l’idée d’un jardin ludique afin de réinvestir les espaces verts dans le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes. L’objectif est d’aider les locataires à vivre ensemble dans un cadre de vie agréable autour des valeurs de solidarité, de convivialité, de tolérance et de bonne entente entre les jardiniers. Le principe : un entretien en commun des parcelles et un partage des récoltes de ce jardin entre les locataires de la résidence. Une réunion s’est tenue avec les locataires le 21 février afin de lancer officiellement le projet. Dès le mois de mars, des ateliers pour imaginer cet espace vert de 775m² ont été mis en place. La réalisation de ce jardin est prévue pour le 4ème trimestre 2013.


Inauguration des bornes de tri sélectif à Palaiseau (91)

Nouvelles bornes de tri sélectif à Palaiseau (91).

De g. à dr. : Christine Lherbier, gardienne, Selma Tolba, responsable communication du SIOM, Karine Marteau, directeur de l’agence de Massy, Luc Garin, chef de secteur à la direction de la maintenance du patrimoine, Claire Robillard, maire de Palaiseau et vice-présidente du conseil général de l’Essonne, Colette Joly, présidente de l’amicale des locataires, et David Bodet, président de la CAPS et 1er adjoint au maire de Palaiseau.

Dans le prolongement de son engagement sociétal et environnemental, l’Opievoy a inauguré le 11 juin dernier, des bornes de tri sélectif aériennes dans le quartier de Galliéni à Palaiseau (91). Ces bornes sont composées de 4 kiosques, en totale harmonie esthétique avec la résidence et comprenant un affichage d’identification des déchets acceptés. Cette opération menée en partenariat avec la ville, l’amicale des locataires et le syndicat intercommunal des ordures ménagères (SIOM), a vu le jour suite à de nombreuses réunions de concertation ainsi que des actions de sensibilisation réalisées par le SIOM, nos gardiens, le chef de site, le responssable habitat et l’amicale. Afin de permettre une meilleure appropriation des équipements par les locataires et en particulier le jeune public, l’association Les Fourmies Vertes a animé des petites scènes de comédie sur le tri sélectif. Etaient présents lors de cet événement Claire Robillard, maire de Palaiseau et vice-présidente du conseil général de l’Essonne, David Bodet, président de la communauté d’agglomération du Plateau de Saclay (CAPS) et 1er adjoint au maire de Palaiseau chargé de l’espace public, les représentants de l’amicale des locataires et du SIOM et Karine Marteau, directeur de l’agence de Massy, entourée de son équipe, mais aussi de nombreux locataires venus avec leurs enfants.


Exposition sur les opérations du Blanc-Mesnil (93)

Le 6 juin dernier, l’Opievoy a été mis à l’honneur lors du vernissage des représentations des travaux du cabinet d’architecture Léonard Weissmann Farman réalisés dans le cadre d’opérations de renouvellement urbain, de constructions neuves et de réhabilitations du patrimoine. Cet événement, prolongé d’une exposition du 7 au 30 juin à la galerie Archilib, a mis en lumière parmi de multiples réalisations, notre opération de 62 logements locatifs sociaux au Blanc-Mesnil (93) dans le quartier des 4 Tours, mettant ainsi en valeur le savoir-faire de l’Opievoy. L’exposition proposait un parcours libre en quatre étapes : la fenêtre et son univers spatial, la trame support de mutation, le récit pédagogique, et le projet urbain fondateur et son aboutissement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cliquez sur l’image pour découvrir le dossier de presse de l’exposition Léonard Weissmann Farman.


Le point sur la réorganisation du réseau de proximité

La nouvelle organisation du réseau de proximité de l’Opievoy se met progressivement en place depuis janvier 2013. Actuellement, 5 des 9 agences et 6 des 8 antennes sont dans leur configuration définitive ou quasi-définitive. Il s’agit de :

  • Agence de Saint Germain-en-Laye (78)
  • Antenne des Mureaux (78)
  • Antenne de Chanteloup-les-Vignes (78)
  • Agence de Grigny (91)
  • Agence de Massy (91)
  • Antenne de Juvisy-sur-Orge (91)
  • Antenne de Chaville (92)
  • Antenne du Blanc-Mesnil (93)
  • Agence de Sarcelles (95)
  • Agence de Saint-Ouen-l’Aumône (95)
  • Antenne de Persan (95)

Voici le point d’avancement des autres antennes et agences :

  • Antenne de Lagny-sur-Marne (77) : l’antenne doit être aménagée à côté d’une loge groupée après quelques travaux. La nouvelle adresse sera 22, rue Marcel Rivière à Lagny-sur-Marne. L’emménagement devrait s’effectuer à l’automne 2013.
  • Agence de Mantes-la-Jolie (78) : les locaux de la nouvelle agence seront situés au 10, rue Coste et Bellonte à Mantes-la-Jolie. Les travaux d’aménagement sont en cours de négociation avec le propriétaire.
  • Agence de Plaisir (78) : les locaux ont été agrandis, des travaux sont en cours de réalisation. Une fois terminés, le personnel basé à Trappes emménagera à Plaisir et l’agence de Trappes sera alors définitivement fermée.
  • Agence d’Evry (91) : le personnel de l’agence a emménagé dans les locaux de la direction territoriale Sud. Les anciens locaux désormais vides sont définitivement fermés et sécurisés. Pour permettre la réalisation des travaux de la DTS, une partie du personnel a rejoint l’agence de Grigny et l’antenne de Juvisy-sur-Orge. Ainsi, ils laissent place aux collaborateurs de l’agence d’Evry afin d’assurer leur service de proximité. La fin des travaux de la DTS est prévue pour décembre 2013.
  • Antenne de Clichy-sous-Bois (93) : les locaux de l’ancienne agence doivent être restitués au 31 juillet. L’antenne déménagera dans des locaux situés au-dessus d’une loge groupée. La nouvelle adresse sera 4, allée de l’Aqueduc à Clichy-sous-Bois.
  • Agence de Neuilly-sur-Marne (93) : des locaux appartenant à la Mairie ont été retenus. Une fois les travaux terminés, le personnel de l’agence de Torcy emménagera à Neuilly-sur-Marne et l’agence de Torcy fermera définitivement ses portes. La nouvelle adresse sera 2, place François Mitterrand.

Retrouvez l’ensemble des coordonnées des agences et antennes en cliquant ici.


Qualité de service
Une nouvelle charte d’engagement envers nos locataires

La charte d’engagement de l’Opievoy vient d’être totalement revisitée. Réalisée par un groupe de travail dans lequel étaient représentés les amicales et les représentants des locataires et piloté par la direction Exploitation et qualité de services du pôle Gestion, habitat et territoires, elle reprend les engagements de qualité de service pris par l'Opievoy vis-à-vis de ses locataires. Présentée lors du conseil d'administration du 20 juin, elle a été adoptée à l'unanimité. Cette charte sera diffusée à tous les locataires de l’Opievoy dans le prochain numéro du magazine Chez Soi et affichée dans les halls d’accueil des loges et des accueils groupés. Intégrée dans le livret d’accueil des locataires nouveaux entrants, elle sera aussi consultable sur notre site internet. Pour découvrir la nouvelle charte, cliquez ici.

 


Logements neufs : enquête de satisfaction des nouveaux entrants

Une nouvelle enquête de satisfaction vient compléter les sondages déjà mis en place par le service Marketing de l’Opievoy : l’enquête des nouveaux entrants en logement neuf. Par cette enquête, l’Opievoy souhaite sonder les impressions des nouveaux locataires de logements neufs sur leur arrivée : qualité et déroulement de la visite, accompagnement à la signature du contrat, articulation et équipement du logement, finitions,…

Cette enquête aura lieu quatre fois par an afin d’interroger les nouveaux entrants un à quatre mois après leur arrivée. Cependant, pour obtenir dès à présent les tendances principales sur l’année écoulée, l’enquête a été réalisée pour la première fois en mars et a concerné l’ensemble des entrants en logements neufs en 2012.

Ainsi 308 questionnaires complets ont été transmis à l’Opievoy sur les 513 fournis aux locataires, correspondant à un taux de retour de 60%. Déjà disponibles, les résultats révèlent que 90% des nouveaux entrants sont satisfaits de leur résidence et de leur logement. Plus de 90% d’entre eux estiment avoir été très bien accueillis à leur première visite, bien informés sur leur contrat de location et être très satisfaits du déroulement de l’entretien de signature. Les réponses font par ailleurs ressortir quelques points à améliorer comme la disposition de la cuisine, le volume des espaces de rangements ou le choix des revêtements muraux. Ces données vont permettre à l’Office d’améliorer encore sa qualité de service.


Nouveau formulaire de demande de logement en ligne

Depuis le 25 avril, l’Opievoy met à disposition de ses locataires un formulaire électronique de demande de logement disponible depuis son site internet. Réalisé par la direction des Systèmes d’Information en lien avec le pôle Gestion, Habitat et Territoires, ce formulaire est accessible depuis la rubrique « Je cherche un logement » à l’intérieur de laquelle est expliquée en détail comment monter son dossier. Le formulaire CERFA n°14069*01 dans sa version papier est également mis à disposition en téléchargement. Les internautes ont ainsi le choix de réaliser leur démarche en ligne ou d’imprimer et de remplir le formulaire à la main. S’ils décident d’utiliser la deuxième option, ils devront transmettre le formulaire ainsi que l’ensemble des pièces justificatives à nos services par courrier postal. Ce formulaire est également mis à disposition dans toutes les mairies, agences, antennes et directions territoriales de l’Opievoy.

Dans la période de janvier à mai 2013, 33 commissions d’attribution des logements se sont tenues à l’Opievoy, soit 11 par direction territoriale. A leur issue, 479 logements ont été attribués en direction territoriale nord, 586 en direction territoriale ouest et 480 en direction territoriale sud.


Déploiement de la fibre optique sur le patrimoine de l’Opievoy

Impulsée par la loi de modernisation de l'économie d'août 2008, l'objectif de tisser un réseau de fibre optique sur l'ensemble du territoire national se concrétise en Ile-de-France.

Basé sur le transport de signaux lumineux par câble, la technologie de la fibre optique décuple les capacités des réseaux numériques. Grâce aux débits qu'elle génère (jusqu'à 100Mit/s pour les particuliers), elle seule permet de profiter pleinement des nouvelles technologies de l'information comme l'internet, la téléphonie, mais aussi la télévision haut débit ou 3D, le télétravail...

Afin d'expérimenter les dispositifs techniques et juridiques soutenant cet ambitieux projet à long terme et de vérifier le savoir-faire des opérateurs, l'Etat a désigné des villes test. C'est ainsi que Palaiseau (91) fait office de "ville laboratoire" avec l'opérateur Orange comme partenaire. Propriétaire de 577 logements construits depuis 1958, l'Opievoy est immédiatement apparu comme incontournable. C'est ainsi que l'Opievoy et Orange ont signé le 2 avril 2013 une "convention d'installation, de gestion, entretien et remplacement de ligne de communication électronique en fibre optique à très haut débit" pour 25 années.

Basée sur un document type préparé sous l'égide de l'ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes), cette convention permet de définir le rôle de chacun de façon claire et protectrice à la fois des intérêts des propriétaires et du dynamisme des opérateurs. Les travaux étant réglementairement effectués dans les 6 mois suivant la convention, nos locataires de la ville de Palaiseau seront connectés d'ici fin 2013. Ils auront alors le libre choix du fournisseur auquel ils souhaitent se connecter (pas uniquement Orange), leur offrant ainsi un confort d’utilisation inégalable.

Grâce à la signature de ces conventions, l’Opievoy et les villes partenaires, sans investissement financier nécessaire, permettent aux locataires de bénéficier d’offres de communication de très haut débit et améliorent ainsi la qualité de service proposée à leurs résidents.


Evénements
Semaine Nationale des Hlm : concours-photo « Clic et flash sur mon Hlm »

Dans le cadre de la Semaine Nationale des Hlm impulsée par l’Union Sociale pour l’Habitat, l’Opievoy a organisé du 19 avril au 28 mai, un concours-photo « Clic et flash sur mon Hlm ».

Destiné à ses locataires, ce concours avait pour objectif de poser, à travers l’œil de ceux qui y habitent, un regard personnalisé sur les résidences et la vie en Hlm. Fort de son succès, l’Office a récolté pendant la période près de 115 photos de résidents de tout âge et d’horizons différents.

A l’issue de ce concours, un jury composé de photographes professionnels, de collaborateurs de l’Opievoy et de la direction de la communication de l’Office s’est réuni afin de voter pour les 10 meilleures réalisations. Après délibération, les photographies de 9 adultes et 1 enfant ont été sélectionnés.

Leurs œuvres artistiques ont alors été présentées au cours d’une exposition organisée au siège de l’Opievoy dont le vernissage s’est tenu le 27 juin dernier en présence de Didier Le Rouzic, directeur territorial Nord, Pierre Legendre, directeur de l’agence de Plaisir (78) et Aurélia Leroux, directrice de la communication de l’Opievoy.

Cet événement a été l’occasion pour les gagnants du concours de recevoir une tablette numérique chacun. Découvrez les photographies des lauréats du concours :

Les lauréats du concours entourés de Didier Le Rouzic, Pierre Legendre et de l’équipe de la direction de la communication de l’Opievoy.


La Région Ile-de-France expose le patrimoine de l’Opievoy

Du 6 juin au 5 juillet, la Région Ile-de-France propose aux franciliens une exposition autour du thème « Logement social en Ile-de-France : des résidences où il fait bon vivre ». Le but de cette opération est d’apporter une nouvelle vision du logement social. Modernes, sécurisés et esthétiques, les immeubles de logements sociaux ont évolué. Ils répondent en tous points aux dernières normes environnementales et architecturales. L’exposition en donne la preuve par l’exemple avec 12 résidences réalisées par différents acteurs du logement social ces dernières années en Ile-de-France et notamment par l’Opievoy. En effet, pour mettre en valeur le patrimoine des Yvelines (78), la Région a sélectionné la « Résidence des Chêneaux » à Bonnières-sur-Seine. Et pour cause, ce programme de 23 logements repose sur une volonté d’insertion discrète dans le tissu urbain. Le volume du bâtiment respecte l’échelle du quartier, favorisant ainsi la transition entre les bâtiments existants et les pavillons situés en bordure de la résidence. Pour découvrir le programme de l’exposition, cliquez ici.

Logement social en Ile-de-France : des résidences où il fait bon vivre
Du 6 juin au 5 juillet 2013

57 rue de Babylone
75007 Paris

Ouverture : du lundi au vendredi de 9h à 18h


Magazine Chez Soi n°58 - juin 2013


Version imprimable de cette page
Groupe Opievoy - Direction de la Communication  145 - 147 rue, Yves le Coz - R.P. 1124 - 78011 Versailles Cedex